Le collectif est au cœur de l’accompagnement des CIVAM depuis leur création. Grâce à son impulsion, des agriculteurs et agricultrices se rassemblent pour échanger sur leurs pratiques, créer des filières locales, monter un magasin de producteurs, développer des filières de circuits courts, des citoyens travaillent à recréer du lien entre culture et agriculture…

On retrouve également souvent la dimension collective à l’échelle d’une ferme où des professionnels partagent un projet commun. Le collectif permet de partager le travail, développer plusieurs ateliers complémentaires, parfois de dédier du temps pour vendre en circuits courts et valoriser toutes les richesses de la ferme…

L’agriculture de demain sera collective !

Encore faut-il savoir travailler en collectif, composer avec des individualités et des fonctionnements différents. Depuis plusieurs années, le Réseau des CIVAM normands propose des formations pour apprendre à s’associer sereinement. Depuis 2021, deux collectifs en projet et un collectif en fonctionnement ont participé à deux jours de formation à Tôtes. Mélanie Gracieux et Valentin Hillairet, formateur et animateur du CIVAM du Finistère ont fourni les clés de lecture du fonctionnement d’un groupe, les outils et méthodes pour ne pas se marcher sur les pieds et surtout des pistes d’actions adaptées à son collectif. La formation alternait entre temps de réflexion individuels, échanges et ateliers participatifs en grand groupe, et temps de retour et de construction au sein de chaque collectif, le tout dans un cadre de confidentialité.


Les thématiques abordées (objectifs, répartition du travail, leadership, conflits, etc.) ont été très appréciées. Une dernière journée s'est tenue en mars, elle a permis de refaire le point sur les nouveaux questionnements et approfondir des thématiques de travail en collectif.


Une autre formation se déroulera fin 2022 (Eure/Seine-Maritime). Si vous souhaitez en savoir plus ou vous pré-inscrire, contactez Mélanie Gracieux ( ou 02 32 70 43 57) pour la Seine-Maritime et l’Eure, et Laurine Magnier ( ou 02 31 68 80 58 ) pour le Calvados, Orne et Manche.

 

 

 

 RCN transition RVB pour le web