Retour sur la journée d'échange

 

Transmettre son activité : oui, mais comment, et surtout à qui ? Le 16 mars dernier le groupe d’éleveurs du CIVAM Mortainais a décidé d’organiser une journée d’échange autour de la transmission. L’évènement a réuni une douzaine d’éleveurs du groupe ainsi que des voisins intéressés par la thématique.

La transmission : un projet de plusieurs années

Entre 1 an et plusieurs dizaines d’années avant la transmission, les attentes et les questionnements ne sont pas les mêmes. Chacun a pu expliquer son point de vue, son parcours et sa situation personnelle. La dynamique de groupe apporte des idées mais aussi des réponses notamment sur les aspects pratiques (démarches, interlocuteurs, parcours).
Pendant les échanges, il est ressorti que la transmission était un projet de plusieurs années ! Il faut d’abord définir ce que l’on souhaite réellement : transmettre ou vendre, dans combien de temps, qu’est-ce qui est négociable (prix, agenda, production…). De plus, les proches, les associés, la famille ont également un rôle à jouer en donnant diverses visions de l’avenir. Enfin, la vie « après la ferme », est un élément central du projet qu’il ne faut pas négliger.


Les questions importantes à se poser

• Quand transmettre ? Quel l’âge du départ à la retraite ?
• Quels sont les besoins actuels et à venir (financièrement, matériellement et psychologiquement) ?
• Qu’est-ce que je transmets ? La ferme, la maison d’habitation, les savoirs…
• Quels interlocuteurs et leviers sont mobilisables en cas de besoin (que ce soit sur le foncier, les aides, l’administratif, les démarches…) ?

Le sujet vous intéresse ?

D’autres structures ont mis en place des outils pour se poser les bonnes questions, notamment la FADEAR avec un diagnostic de transmission. Enfin, le Réseau des CIVAM normands peut répondre à vos questions. Contactez Mélanie Gracieux ou Laurine Magnier.

 

Region NORMANDIE webRCN transition RVB pour le web