Portrait d'Antoine DELAHAIS

 portrait anthony

Depuis fin 2021, Antoine DELAHAIS est le nouveau Président du Réseau des CIVAM normands, prenant la suite d'Anthony LEBOUTEILLER.
Portrait de cet éleveur très engagé.

Antoine Delahais s’est installé, il y a 25 ans avec son frère en GAEC en tant qu’éleveur laitier en conventionnel vers de l'intensif. Il s’est vite aperçu qu’en même temps que ses produits, ses charges augmentaient. Le système ne lui correspondait pas, d’autant plus que 50 % de ses prairies étaient mal valorisées. Il a tout d’abord essayé seul de maîtriser son herbe. Antoine se remémore cette période : « Seul, tu ne sais pas si tu fais bien, si tu peux faire mieux, on tourne en rond… Je suis donc allé frapper à la porte de la Chambre d’Agriculture mais elle n’avait aucune solution à me proposer à part intensifier encore plus. ».

C’est 3 ans plus tard, que des agriculteurs du jeune groupe HERBE des Défis Ruraux sont venus le chercher. Le groupe constitué de 10 éleveurs de Seine-Maritime et de l’Eure lui a permis de se sentir accompagné et surtout d’avoir des conseils et des retours d’expériences. Le collectif lui a permis d'avancer plus vite dans sa réflexion. La ferme est aujourd’hui complètement en BIO. Elle est composée de 80 % de prairies pour nourrir ses bovins. D’ailleurs, Antoine représente Biolait sur la Région. En plus du lait, il produit du lin, de la betterave sucrière et des céréales.

En 2008, il s’engage dans le conseil d’administration des Défis Ruraux mais aussi dans le Réseau AD. Au moment de la fusion de réseau CIVAM, il s’est naturellement représenté pour intégrer le bureau en tant que Trésorier et référent PAC.

Aujourd’hui, son engagement est toujours lié aux 4 piliers CIVAM : environnement, économie, social et alimentaire.