Des épiceries solidaires dans les fermes

 

L’alimentation est une vraie problématique, notamment pour les personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale. L’accès à une alimentation suffisante, diversifiée, saine et nutritive pour tous est un sujet sur lequel le Réseau des CIVAM normands s’engage depuis des années.

 

LES ÉPICERIES SOLIDAIRES : UNE ALTERNATIVE AU COLIS ALIMENTAIRE

Actuellement, la majorité des solutions est la distribution de colis (croix rouge...) Mais il existe une alternative grâce aux épiceries sociales et solidaires. Certaines sont organisées en réseau comme avec l’ANDES (l’Association nationale de développement des épiceries solidaires). Ces épiceries proposent des produits à la vente à très faible coût, soit 10 à 20% du coût total, ce qui permet de redonner aux bénéficiaires le choix de leur alimentation et l’acte d’achat.

Ces épiceries sont mises face à la difficulté de trouver des produits frais tels que des produits laitiers, des fruits et des légumes. Elles reçoivent des dons, notamment de la grande distribution mais cela engendre d'autres problématiques : certains produits sont ultra transformés (donc moins bons pour la santé) et l'irrégularité des approvisionnements rend difficile la gestion des stocks.

 

UN PROJET ENTRE AGRICULTEURS ET ÉPICERIES SOLIDAIRES

Pour répondre aux demandes des épiceries sociales et solidaires en approvisionnement de produits locaux, frais et de qualité, le Réseau des CIVAM normands et l’ADRESS (association qui accompagne la création et le développement d’entreprises sociales en Normandie) ont organisé une rencontre à la ferme le 24 juin entre un agriculteur du Pays de Bray et l’épicerie Caravelles située à Bellencombre.

Au programme ? Échanger sur la mise en place d’un approvisionnement test (par exemple issu d’invendus, de dons, d'un achat...), réfléchir sur la fréquence d’approvisionnement, la rémunération du producteur, identifier les besoins et les contraintes de chaque acteur.

 

ET ENSUITE ?

Le fonctionnement et les besoins de chacun sont dorénavant connus. La logistique reste un point à approfondir, la mutualisation par exemple entre producteurs d’un même réseau semblerait être un levier. Ce projet ne fait que de commencer, rendez-vous dans quelques mois pour la suite des événements !

 

 

 

RCN transition RVB pour le webadress logo