Des épiceries solidaires dans les fermes

Des épiceries solidaires dans les fermes.

 

Le Comité Régional d’Étude pour la Protection et l’Aménagement de la Nature en Normandie (CREPAN), le Réseau des CIVAM normands et l’Association Nationale de Développement des Epiceries Solidaires (ANDES), mènent depuis plus d’un an le projet « Accessibilité alimentaire ». Ce programme, soutenu par l’ADEME Normandie, va bénéficier à près de 9 épiceries solidaires de Seine-Maritime. L’idée est de favoriser l’accès des personnes les plus démunies à des produits locaux de qualité.

 

La Petite Surface V LAGADEC(54)

Un projet global qui va de la création de liens à la sensibilisation des usagers

Dans le cadre de ce projet, les actions sont larges et touchent l’ensemble des acteurs des épiceries : les responsables, les bénévoles comme les usagers. Les trois structures vont notamment proposer aux bénéficiaires diverses activités : ateliers ludiques, cours de cuisine, glanages solidaires, visites de ferme sur la thématique de l'alimentation durable et de la réduction du gaspillage alimentaire.

Les épiceries solidaires visitent des fermes locales

La Petite Surface V LAGADEC(67)Ce mois de juin, dans le cadre du projet « accessibilité alimentaire », les bénéficiaires d’épiceries solidaires ont pu visiter deux fermes : La ferme de Martine à Saint-Martin-de-l’If et La Petite Surface à Harfleur. Plus de vingt personnes, ont écouté attentivement Martine Lhernault (productrice en petits fruits pour de la confiture) ainsi que Marc Porchy et Justine Duchemin (maraîchers) expliquer leur travail engagé dans une agriculture durable.

Pour certaines personnes, issues d’un milieu citadin, c’était la première sortie de l’année : « Nous sommes très contentes de pouvoir bouger et respirer le grand air. », se réjouit l’une d’entre elles. Entre les visiteurs studieux écoutant les explications sans en perdre une miette et ceux qui se laissaient porter par le calme et la sérénité de l’endroit, la sortie restera marquée dans les esprits.

17 personnes ont visité la ferme de Martine à Saint-Martin-de-l’If

Martine a présenté sa ferme de petits-fruits en agriculture biologique à 17 personnes venues des épiceries de Canteleu, Yvetot et Grand-Couronne. Elle travaille avec de nombreuses espèces différentes, pour assurer une production constante malgré les aléas climatiques, les maladies, les bonnes ou mauvaises années. Grâce à son savoir-faire et son coup de cuillère, cerises, abricots, mûres, fraises, groseilles, noix, prunes se transforment en délicieuses confitures.

5 personnes ont visité la ferme de Justine Duchemin et Marc Porchy

Marc Porchy a présenté sa parcelle de 2 hectares en maraîchage à 5 personnes venues de l’épicerie solidaire du Havre. Il produit des légumes bio qu’il vend en direct à des particuliers. Capter le CO2 de l’atmosphère en le stockant dans les sols, favoriser la biodiversité en laissant les insectes s’autoréguler : Marc et Justine privilégient un modèle où l’humain intervient le moins possible.

Les cinq bénéficiaires de l’épicerie solidaire ont pu échanger sur leur vision de l’agriculture ainsi que sur des recettes originales à réaliser à partir des légumes de Marc et Justine. Marc a également expliqué l’organisation sociale de ses abeilles, qui le passionnent et l’aident à polliniser ses plants pour de meilleures récoltes.

2 opérations de glanage solidaire

Ferme jamato Vincent (5)Lundi 13 septembre à la Ferme Jamato de Gonneville-la-Mallet, ce sont 7 personnes de l'épicerie solidaire de Montivilliers qui ont bénéficié de cette opération. Ils ont été invité à glaner un champ de pommes de terre de façon encadré et avec l'accord de l'agriculteur. Près de 100 kg de pommes de terre, qui n'avaient pas été récoltées par le producteur, ont été "repêchées". Pour compléter les paniers, l'exploitant a même fait don de concombres mal calibrés.


Un second glanage s’est déroulé le lendemain à l’EARL Moret à Sainte-Colombe sur une parcelle de pommes de terre en agriculture biologique, préalablement récoltées. Les 4 glaneurs de l'ISA Epicerie Solidaire à Yvetot, ont évité le gaspillage de 120 kg de légumes !

 

Fort de ce succès, et des sourires observés sur les visages, d’autres visites et animations sont prévues d’ici la fin de l’année 2021. Affaire à suivre !

CREPAN logoANDES logoRCN transition RVB pour le web