Retour sur « Planète Manche » et l'observation des mares...

 « Planète Manche » : sensibiliser les élèves à l’environnement

vignette sortie mares sandrine lepetit« Planète Manche » est un projet financé par le département de la Manche pour accompagner la sensibilisation à l’environnement dans les écoles qui le souhaitent. Dans ce cadre, le Réseau des CIVAM normands propose plusieurs animations pour faire découvrir aux élèves la richesse et la fragilité de notre environnement. L’aventure pour l’année scolaire 2020 – 2021 a été marquée par le contexte sanitaire : certains projets ont pris beaucoup de retard, une école a même préféré se retirer du projet. Malgré tout, 3 classes ont suivi le programme jusqu’au bout. Au total, 24 demi-journées d’animation ont permis aux GS/CP de Barenton, aux CP/CE1 de Saint Hilaire du Harcouët et aux CE2/CM1 du Teilleul de pêcher les écrevisses, s’émerveiller des insectes, observer les plantes et même conduire (pour de faux) un tracteur ! Chaque projet est validé par l’inspection académique. Il est construit en amont avec les enseignants avec des contenus adaptés au niveau, au programme scolaire ainsi qu’au contexte territorial.

Preuve de la qualité des interventions : les écoles de Barenton et de Saint Hilaire sont déjà partantes pour un nouveau « Planète Manche » sur cette année scolaire 2021 – 2022 !  

  

 

CD50

 

Observation de la biodiversité après la restauration des mares

Depuis plusieurs années, le Conservatoire des Espaces naturels et le Réseau des CIVAM normands s’associent pour remettre en état des mares qui se sont comblées sur des fermes. Ces chantiers participatifs regroupent entre 10 et 20 personnes. Plusieurs mois après l’intervention, les participants se donnent rendez-vous pour voir si la faune est revenue dans ce nouvel espace réaménagé. Le grand public est également invité à découvrir la mare et ses nouveaux habitants.

Et chacun était heureux de constater que la vie était revenue ! Chez Damien à Valdallière, membre du CIVAM du bocage virois, une vingtaine de personnes se sont retrouvées pour observer dytiques et larves en tous genres. Leurs voisins, Marion et Nicolas, ont également aménagé leur jardin en y créant plusieurs mares. Là aussi de belles surprises attendaient les curieux : tritons en pagailles, larves de demoiselles et jeune salamandre !

Chez Chrystelle et Ludovic à Saint Cyr du Bailleul, membres du CIVAM du mortainais, une quarantaine de personnes se sont pressées autour de la mare (avec respect des gestes barrières et port du masque évidemment). Les enfants étaient ravis de multiplier les découvertes qui ont été nombreuses : tritons, larves de dytique, de demoiselles, de libellules, gammares et encore bien d’autres !

 

 CEN Normandie Ouest