Le groupe AREAS* (Manche) s’est intéressé, cette année, au calendrier lunaire. Certains agriculteurs qui travaillent en biodynamie utilisent le “Calendrier des semis du MABD” pour  se rassurer sur les prévisions météo et pour choisir les jours idéaux pour assurer des récoltes de qualité, une bonne conservation des aliments et même pour amplifier l’efficacité des traitements sur les animaux.

Ce sujet fait néanmoins débat au sein même des CIVAM (sur ses fondements scientifiques, la vérification des prévisions... notamment météorologiques...)

Ce calendrier est élaboré tous les ans par un paysan normand, Didier De La Porte. Les constellations, les planètes, la lune et le soleil auraient une influence sur les tendances météo et la stabilité du temps. Le calendrier donne des tendances sur le temps (brumeux, humide, sec, chaud…) et sa stabilité.


Voici comment ce calendrier se présente et ce qu’il peut être intéressant d’en retirer :


 calendrier lunaire extrait 1

Il y a 5 grands types de jours :

  • les jours favorables aux racines (idéaux pour intervenir sur les betteraves, par exemple)
  • les jours feuilles (idéaux pour semer une prairie)
  • les jours fleurs (pour semer des couverts mélifères)
  • et les jours fruits (pour intervenir aux vergers)

Les jours grisés sont des périodes défavorables durant lesquelles il faut éviter d'intervenir sur les plantes et les animaux.

Les courbes vertes et rouges représentent la stabilité du temps :

  • quand la courbe rouge est la plus grande, le temps aura tendance à être stable,
  • si c'est la verte la plus grande, le temps risquera d'être plus changeant.
 

 calendrier lunaire extrait 2

Les courbes ici représentent les tendances météo :

  • en jaune : un temps sec
  • en violet : un temps brumeux la nuit et le matin
  • en rouge : un temps chaud et lourd
  • en bleu : un temps humide

La courbe la plus importante représente la tendance météo à relier avec les courbes de stabilité pour avoir une idée des tendances météo !


Quand on en a la possibilité, on peut essayer de privilégier certains jours pour les semis et les récoltes (comme précisé dans les exemples plus hauts). Pour les récoltes, il faut éviter les jours feuilles et les périodes défavorables qui risquent de compromettre leur bonne conservation.

Pour faire du foin, il est considéré préférable de faucher en jour fruit, de botteler en jour fleur. Pour l’ensilage et l’enrubannage, on peut tout faire en jour fruit ou en jour fleur ;
Enfin, pour les animaux, les 3 jours précédant la pleine Lune sont considérés comme les plus appropriés pour vermifuger.

Avis aux éleveurs qui qui se seraient penchés sur le sujet : faites-nous vos retours sur la mise en pratique de l'outil, la vérifiaction des prévisions...

+ d'infos : Clémentine Schmit

* Association à la Recherche d’une Agriculture Économe Autonome et Solidaire