LOGO REINE MATHILDE MTG PROGRAMME sans fond blanc

Une journée portes-ouvertes s'est tenue le 16 septembre sur la ferme en polyculture-élevage des Champs de Bray (Avesnes-en-Bray). Son objectif ? Faire découvrir la première année de conversion au bio et les premiers résultats d’essais organisés dans le cadre du programme Reine Mathilde.

IMG 3415

 

Une conversion au bio positive et motivante

Charlène et Thomas, éleveurs de vaches laitières, ont présenté leur parcours et leur motivation. Cela fait plusieurs années qu’ils travaillent sur la gestion du pâturage, l’autonomie alimentaire et sur la réduction des intrants en grande culture. Ils sont satisfaits de cette première année de conversion : « La simplification du système nous plaît », témoigne Charlène, « par exemple, aujourd’hui nous ne gérons plus le tourteau de colza pour lequel la distribution et le stockage prenaient du temps et de l’organisation ». « Le pâturage dans les champs est très agréable, nous n’avons quasiment rien apporté en plus cet été. On met des clôtures partout, on passe du temps dehors à déplacer les animaux plutôt que de les alimenter » s’enthousiasme l’éleveuse. Thomas quant à lui souligne que « le côté technique, l’agronomie, est très motivant. On a aussi plus d’opportunités sur les débouchés, pour mieux valoriser les produits ».

 

 

Dans la journée, les visiteurs ont pu profiter de quatre ateliers animés par les partenaires du projet et les éleveurs de la ferme pour répondre à des questions techniques liées à un passage en bio :

  • Pourquoi une prairie multi-espèces ?
    Échanges autour de l’intérêt des différentes espèces et des clés pour réussir l’implantation de sa prairie multi-espèce.
  • Méteil grains : savoir définir ses objectifs
    Résultats des essais de la ferme et échanges sur les besoins des visiteurs en méteil : pourquoi et comment l’introduction de méteil peut être intéressante ? Comment améliorer les méteils selon ses propres objectifs ? (choix variétaux, proportion de mélange, date de semis)

  • Des couverts qui répondent à mes priorités
    Présentation des essais de la ferme et analyse des couverts semés cet été
    Echanges sur les intérêts des couverts végétaux (limiter le salissement, produire du fourrage, restituer de l’azote à la culture suivante…)

  • Sécuriser et adapter la conduite du troupeau Prim’holstein pendant la conversion :
    bilan fourrager et résultats sanitaires du troupeau en conversion et échanges avec Charlène Fourdinier, éleveuse sur la ferme.

Vous pouvez trouver plus d’infos sur les portes-ouvertes et les résultats des premiers essais ici : Voir les résultats.

Qu’est ce que le programme Reine Mathilde ?

Reine Mathilde est un programme multi-partenarial dont l'objectif est de développer la filière laitière Biologique en Normandie. Coordonné par Idele depuis son lancement, il a été initié en 2010 par Stonyfield France grâce au financement du Fond Ecosystème de Danone. Avec le soutien de nouveaux financeurs (Région Normandie, Agence Bio, et 2 laiteries privées commercialisant sous les marques Les 2 Vaches et IMG 3438Vrai), Reine Mathilde s'inscrit désormais comme une réelle démarche de filière connue et reconnue en Normandie, avec un rayonnement national.

Le programme repose sur un plan d'actions diversifiées qui s'adresse à un large public : éleveurs Biologiques et conventionnels, vétérinaires, conseillers terrain, et enseignements. Il s'agit d'accompagner les conversions, de crédibiliser et sécuriser techniquement comme économiquement la production laitière Bio, de fournir les clés techniques aux éleveurs pour gagner en autonomie et de développer globalement toutes les compétences locales du conseil et de l'accompagnement.

Depuis 2019, le Réseau des CIVAM normands est partenaire de ce projet, et participe aux essais et au suivi de la ferme vitrine du secteur haut normand : les Champs de Bray.

 

 

 

 

Bannière complète des partenaires et financeurs du projet