FORMATION

1ère journée le 15 octobre + journée suivante définie selon les disponibilités des stagiaires (nov ou dec 2021).
Zone : centre Manche (variable selon les fermes des stagiaires)

 

OBJECTIFS

  • Maitriser les pratiques de prophylaxie pour une bonne santé du troupeau et les principales actions sanitaires à mobiliser dès les premiers symptômes;
  • Identifier les pratiques favorables/néfastes au développement de pathogènes;
  • Evaluer les faiblesses et les forces de son système dans le but d’identifier les leviers mobilisables afin de garantir une meilleure santé de son troupeau;
  • Découvrir puis s’approprier les principes de la sélection et des croisements génétiques afin d’adapter au mieux son troupeau à ses objectifs de production et de système.

 

PROGRAMME

  • 1ère journée : Prévenir les situations à risque en termes de développement de pathogènes, identifier les mesures prophylactiques à mettre en oeuvre dans son élevage, repérer les maladies ou signes de carences dès les premiers symptômes. Echanges entre paires et analyses de pratiques.
  • 2ème journée : identifier les caractéristiques et sensibilités génétiques des races laitières, les évaluer au regard des critères de sélection de l’éleveur. S’approprier les principes de sélection et de croisements génétiques afin d’adapter au mieux son troupeau à ses objectifs de production et de système.

*Délivrance d'une attestation de formation à la fin du stage.

 

INTERVENANTS

  • Erwan Leroux, agronome agriculteur et formateur sur les croisement bovin lait;
  • Cécile Gaumétou, animatrice agriculture durable au Réseau des CIVAM Normands

TARIFS

  • Gratuit pour les cotisants VIVEA et porteurs de projets ayant inscrit la formation dans le cadre de leur Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP). Autre situation : nous contacter.

 

RENSEIGNEMENTS & INSCRIPTIONS
Responsable du stage : Cécile Gaumétou, ou Coline Robert, , tel : 02 31 68 80 58

 

ACCESSIBILITÉ :

  • Vous êtes en situation de handicap ? Contactez notre référente handicap, Julie Chapdelaine ( / 02 31 68 80 58). Elle échangera avec vous sur l'adaptation du programme et/ou pourra vous orienter vers un réseau partenaire. En savoir plus.

 

VIVEA


Formez-vous en toute sérénité !

Se former tout au long de sa carrière, c'est essentiel !

Plusieurs allégements de charge ont été prévus pour faciliter la formation des agriculteurs.

SERVICE DE REMPLACEMENT – Se faire remplacer gratuitement !

cereales

Lorsque vous participez à une formation, vous pouvez faire appel au service de remplacement, dans un délai de 3 mois après le jour de la formation.
Une aide du Cas-DAR et la Région Normandie vous permet de réduire le coût de votre remplacement sur l'exploitation :

  • 70 € pour 7 heures de remplacement
  • 35 € pour 3,5 heures de remplacement

Pour en bénéficier, contactez le service de remplacement local dont vous dépendez, qui, dans la mesure du possible, trouvera une personne pour vous remplacer. Une simple attestation sur l’honneur est ensuite à renvoyer au service de remplacement, qui déduira automatiquement les aides du CASDAR et de la Région : il ne vous restera qu’environ 50 € à votre charge, couvert par le crédit d’impôt formation (voir ci-dessous).
Plus les agriculteurs en bénéficieront, plus les services de remplacement pourront embaucher : un doublé gagnant !

CRÉDIT D'IMPÔT

Que vous ayez eu recours ou non au service de remplacement, si vous êtes chef d'exploitation et êtes imposé au bénéfice réel, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt : 10,25 € (=SMIC horaire*) par heure de formation suivie.Soit un crédit d’impôt de 7 h * 10,25 €/h* = 71,75 € / jour de formation, ce qui finit de couvrir les charges liées au service de remplacement…. 
Une attestation de présence vous sera remise à l'issue de la formation. Elle vous servira lors de votre déclaration d'impôt sur les revenus.
Crédit d'impôt plafonné à 40h/an/personne.

Alors n’hésitez plus à vous former et y avoir recours !

* SMIC horaire au 1er janvier 2021