Retour sur des essais menés en 2019.

Dans le Roumois, un céréalier associe les cultures et préserve ses sols en réduisant les intrants chimiques, en partenariat avec le SERPN*. Depuis 2017, sur plusieurs parcelles, il teste une couverture permanente de son sol, avec du colza associé au trèfle blanc et au sarrasin ; et, à suivre : du blé associé au trèfle. L'agriculteur est aujourd'hui satisfait des essais, et souhaite s'améliorer pour les campagnes suivantes, notamment concernant la présence des adventices dans la parcelle.

+ d'infos : lisez le compte-rendu des essais 2019

* SERPN : syndicat d'eau du Roumois et du plateau du Neubourg.